4

Comment se Faire Connaitre sur Internet et Sortir du lot (18 blogueurs star répondent)

 

On s’demande tous “comment se faire connaître sur internet”.

 

Ok, à part 2-3 fragiles qui cherchent une excuse à leur échec plutôt que des solutions.

Oops. Ma pensée a encore dépassé ma plume 😀

 

“Nan mais moi je blog que pour moi en fait, c’est pour ça que j’ai que 2 lecteurs.

Moi sur PC et moi sur mobile.”

 

Bref.

Un facteur important pour faire décoller son blog, c’est jean-louis, de LAPOSTE.

Ok, cette blague a été trop loin.

 

Je reprends. Un facteur important pour faire décoller son blog, c’est de “se différencier”, sortir du lot.

Oui mais comment ?

 

Cette question est tellement vaste. Et j’avais tellement la flemme que j’ai fais appel à mes poto blogueurs.

En leur faisant croire à un « tour des experts »… LOL

+1 article gratuit. Au calme.

 

C’est parti.

Ils t’expliquent comment te démarquer de la foule des blogueurs anonymes.

 

Psst.. tu te doutes qu’un article comme ça va m’attirer un max de trafic.

Tu te demandes comment j’ai fait pour obtenir l’aide de 18 influenceurs, sans utiliser la menace physique ? Découvre le maintenant, clique ici (c'est gratuit).

 

 

Stéphane briot

 

stephane-briot

 

Avec son style bien à lui, Stéphane est reconnaissable parmi 1000.

En plus de son blog. Il a créé une communauté bien stylée sur son groupe Facebook “ParlonsBlog”.

Venez, on s’éclate.

 

 

Pour sortir du lot, rien de tel que d’être remarquable comme dirait Seth Godin. Bon, une fois que l’on a dit ça, on a rien dit en fait, parce qu’être remarquable, c’est quoi ? Détendez-vous, être remarquable, ce n’est pas forcément être exceptionnel ! Ça, c’est la culture française qui va chercher l’impossible en permanence.

Non, être remarquable, c’est déjà savoir simplement sortir du lot, se faire remarquer. Au niveau de votre blog, faites le choix d’un design propre, quand on voit ce qui est globalement proposé en France, soignez votre mise en page, la présentation vous placera rapidement sur le haut du panier.

Soyez également remarquable par le ton, votre personnalité, ne cherchez pas à plaire à tout le monde. Lisez donc les textes de Mehdi, sans lui faire injure, ce n’est pas du Beaudelaire, mes propres textes ne sont pas du Voltaire non plus, mais cela plait, parce que c’est simplement vrai, nature et c’est aussi ce que les internautes veulent lire. S’ils veulent autre chose, ils ont ce qu’ils faut sur la toile, donnez donc à vos lecteurs ce qu’ils attendent de vous : vous, votre expérience, votre opinion, votre regard.

Stéphane

 

André Dubois (Traficmania)

 

andre-traficmania

 

André c’est l’genre de mec qui pond des articles énormes. Qui te mettent des gifles de maçon.

Il a un super esprit et prône l’entraide entre blogueur.

Facteur ultra important de la réussite de ton blog jeune lecteur.

 

 

 

J’utilise 2 leviers immensément puissant pour me démarquer des autres blogs de ma thématique:

1) Je rédige des articles longs et précis. Le contenu est au applicable pour les blogueurs, dans leur quotidiens. Pas de « bullshit », mais du très concret pour augmenter son trafic.

2) J’introduis toujours énormément d’empathie dans mes articles. J’ai vécu les galères de beaucoup de blogueurs qui luttent pour avoir du trafic, et j’essaye de monter à mes lecteurs que je perçois ce qu’il ressentent.

Évidemment, cela demande un énorme travail de rédaction. Mais la qualité du contenu est la principale raison qui fait qu’un blog est lu, non?

Le résultat: mon contenu est non seulement très informatif, mais aussi proche de mes lecteurs.

André

 

 

Rudy Viard (Webmarketing-conseil)

 

rudy-viard

 

Une machine de travail. Tout est optimisé sur son site.

Un exemple de professionnalisme. Rudy s’adresse d’ailleur + aux agences et aux entreprises. Un expert du B2B et du content marketing, ses guides complets vont vous impressionner.

 

 

 

Le succès d’un blog se mesure à l’aune de votre capacité à :

– Faire autorité auprès de votre cible

– Générer une masse critique de trafic

– Monétiser et convertir en clients.

 

A mon sens, sortir du lot nécessite donc d’écrire des articles taillés pour :

  1. Répondre aux questions de votre audience afin d’obtenir un bon classement sur Google
  2. Servir de ressources et réservoirs de connaissances pour les autres sites afin d’obtenir des liens entrants
  3. Générer des émotions pour profiter des partages sur les réseaux sociaux
  4. Créer des connexions avec les influenceurs pour grandir en profitant de leur audience et de leurs partages

 

Au-delà des leviers pour faire croître votre audience plus rapidement, c’est l’excellence de vos contenus qui fait la différence :

– Des articles plus longs et détaillés que vos concurrents

– Des contenus précis, pointus, affutés : plus d’illustrations, d’exemples, de business cases, de sources fiables

– Des formats de contenus innovants le cas échéant si votre niche est bouchée : de la vidéo, du visuel, de l’ultra-court, de l’immédiat, du direct…

– Un langage calqué sur celui de votre audience

– De la simplicité dans la complexité : rendez accessible ce qui ne l’est pas

– De la récurrence : testez, apprenez, corrigez, répétez.

Rudy

 

 

Alexandra (Miss-SEO-GIRL)

 

alex-miss-seo

 

 

Je sais pas si le rose est fait exprès. Mais quelle intelligence dans ce choix stratégique.

Impossible de passer à côté de son blog. Dès qu’on pense SEO, on voit ce rose pimpant 🙂

Alexandra est aussi connue pour ses « avis de recherche » où elle traque les dernières histoires de la blogosphère.

 

 

Salut Mehdi, salut à tous !

En effet, je suis blogueuse depuis 2012. J’ai créé mon blog Miss Seo Girl, blog où je partage mes connaissances en SEO et où j’accueille de nombreux professionnels du digital (SEO, webanalytics, e-commerce, rédaction web…) pour débattre sur des problématiques spécifiques et échanger dans la bonne humeur. Si vous ne connaissez pas le blog, je vous invite à faire un petit tour. J

Je ne me définis pas comme une spécialiste du blogging (mais plutôt des techniques SEO), bien que je me sois souvent interrogée sur le sujet pour réussir ma propre expérience. J’ai partagé ces interrogations et je vous invite à lire mes deux articles qui traitent du blogging : 7 erreurs qui peuvent saboter le succès de votre blog ! et Les 5 facteurs clés pour le succès de votre blog. J’ai essayé de regrouper dans ces deux articles mes meilleurs conseils pour les blogueurs, ça peut vous donner de la matière à réfléchir.

Mais pour répondre concrètement à ta question Mehdi, je dirais que le plus important c’est la passion de celui qui écrit ! Ainsi, il faut aimer le sujet qui est au centre de votre stratégie éditoriale. Cette passion se verra à travers les lignes rédigées et donnera de l’importance et de la pertinence à vos écrits. Ensuite, la motivation est importante, car tenir un blog n’est pas une mince affaire : il faut du travail régulier pour y réussir. La patience est également un autre facteur de réussite. Parfois, la mayonnaise prend vite, d’autres fois il faut laisser du temps au temps J. Dernière chose, et pas de moindres, il faut être humain : humain dans les relations que vous allez créer (commentaires, échanges, réponses aux mails…), et humain dans les articles que vous allez publier : respectez votre public et offrez-lui du contenu de qualité !

Dernière astuce pour la route : ne restez pas seul ! Partagez vos articles sur les réseaux sociaux, invitez des personnes à visiter votre blog et à découvrir votre contenu, allez partager votre passion sur les blogs de vos confrères… n’oubliez pas qu’un blog c’est d’abord du social virtuel !

Bon blogging à tous !

Alexandra

 

 

Rémy Bigot (MSB Show)

remy-bigot

 

Le format émission vidéo de Rémy est original. Il a rencontré beaucoup d’entrepreneurs et moi ce qui me marque.. c’est son chapeau.

Utiliser un objet qui reste dans l’esprit des gens est un super move, bravo Rémy.

Alors, c’est fait exprès ou pas ? 🙂

 

 

Comment se démarquer des autres ?

 

Si vous voulez sortir du lot, il me parait important de comprendre le plus vite possible votre différence.
Votre façon de voir les choses, d’écrire, de parler, de réagir sont autant de choses qui vous distinguent.
On voit trop de blogueurs se contenter de copier ou de refaire simplement en modifiant quelques points les articles ou les vidéos d’autres blogueurs, c’est voué à l’échec !

 

Qu’est-ce qui vous fait vibrer ? Qu’avez-vous envie de crier au monde ? Pourquoi voulez-vous vous exprimer ?
Qui êtes-vous vraiment ?

 

Les gens cherchent à suivre des personnes qui ont des choses à dire et qui les disent de façon forte et unique.

Votre style peut aussi être important, vous devez être clivant.
Si vous cherchez à plaire à tout le monde, vous allez être déçu ! Choisissez un « camp » sur les sujets que vous traitez et allez-y à fond, même si d’autres ne seront pas d’accord avec vous.

Rémy

 

 

Frédéric Canevet (ConseilsMarketing)

 

fred-canevet

 

Le taulier.

Frédéric a traversé les époques du webmarketing.

La légende dit qu’il référençait déjà des sites sur Lycos.

Autant dire qu’il a des bases solides. Allez vérifier par vous même sur son blog

 

 

1 – Il ne faut pas bloguer sur une thématique mais pour un prospect type.

Car c’est l’erreur N°1, monter un blog sur une thématique (ex: web marketing…). Il faut au contraire cibler une catégorie de personnes qui ont un besoin urgent, important et solvable, et leur apporter une solution.

De même il vaut mieux être très ciblé (ex: spécialiste Google Adwords…), que de traiter du web marketing en général (comme des centaines de personnes).

 

5 – Il faut penser SEO & Contenus à valeur ajoutée.

Vous devez créer des contenus (texte…) sur des mots clés (afin d’être présent sur les mots clés les plus tapés par vos prospects, via Google Keyword Planner ou SEMrush), mais aussi des supers articles (mini 2500 mots) afin d’écrire des articles de référence dans leur domaine.

Les articles « SEO » permettent d’avoir très peu de trafic sur des expressions à faible volume, les articles « de référence » permettent de générer du trafic sur des expressions majeures, d’être visible des influenceurs… Un bon article répond aux 7 questions (Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Combien ? Pourquoi ?), complété par une recherche complémentaire sur le sujet en anglais.

 

6 – La promotion est aussi importante que la création de contenus

Il n’est pas efficace d’écrire un article de blog tous les jours. Il vaut mieux en écrire 1 par semaine, mais en faire un excellent, puis passer du temps pour le valoriser (ex: mentionner des influenceurs dans le contenu, faire un lien dans guest posting dans un autre blog…). Au départ, la promotion doit représenter 25% du temps que vous passez à écrire un article.

 

Enfin, il ne faut pas « tenir un blog », mais créer un business( votre business n’est pas d’écrire du contenu, mais de vendre des produits et services ), et ne pas pense vivre correctement en vendant des ebooks, des formations vidéos ou de la publicité Adsense. Il faut vendre des produits et services chers (coaching, formations)…

Frédéric

 

 

Stéphane Torregrosa (Squid-Impact)

 

stephane-torregrosa

 

 

L’autodidacte. Il se forme tout seul et analyse le webmarketing à sa manière, avec un oeil très honnête et pertinent.

Simplicité et honnêteté sont les qualités qui ressortent de son blog.

 

 

Blogueur, comment sortir du lot ?

 

Ma première recommandation serait de soigner au maximum votre contenu. En effet, bien souvent on se contente de faire aussi bien que le blog voisin. La réalité, c’est que si vous souhaitez vous démarquer, il va falloir trouver le moyen de produire mieux que la moyenne des blogs concurrents.

 

La qualité et l’originalité sont les piliers d’un blog qui fonctionne. Concernant l’originalité, cela peut-être l’axe sous lequel vous traitez l’information, avec humour ou au travers d’un média différent. Bref, il faut vous distinguer.

 

Ensuite, il va falloir assurer une régularité. Si vous arrivez à acquérir vos premiers lecteurs et qu’ils apprécient votre contenu, ils vont s’attendre à en recevoir régulièrement sinon ils vous oublieront.

 

Enfin, soyez social ! Ne vous contentez pas de partager votre contenu, apportez votre touche personnelle, engagez la discussion, participez au débat. Cela participera à donner une identité à votre blog, à vous faire reconnaitre comme un expert de votre domaine ou quelqu’un à suivre.

 

Et bien sur, régalez-vous ! Ecrire est un plaisir, être lu est un privilège ! Alimentez votre passion et encouragez-vous grâce aux messages de vos lecteurs.

Stéphane

 

 

Greg Lagrange (LifeStylers)

 

greg-lifestyler

 

J’partage cette valeur d’entrepreneur “life-style” avec Gregory.

Pour qui le temps a plus de valeur que l’argent.

D’ailleurs, je jalouse secrètement le nom de son blog ahah.

 

 

 

Mes meilleurs conseils pour sortir du lot, se faire remarquer et donc ne pas se contenter des résultats médiocres qu’ont forcément ceux qui font comme tout le monde ?

 

Justement de ne rien faire comme tout le monde !

 

Ne pas se contenter de créer du contenu déjà vu partout. Les sujets de nos contenus, ils seront beaucoup plus remarqués si on aborde des sujets de façon différente (pour ne pas dire des sujets différents) de tous les autres. Avec des titres qui jouent à fond sur la curiosité et qui montre bien à l’audience qu’on vise que ces contenus sont pour eux, et qu’ils vont les aider. Tout en tranchant complètement avec les titres qu’ils ont l’habitude de voir.

 

L’idée, c’est de ne pas chercher à plaire à tout le monde. De ne pas croire qu’il faille que nos contenus s’adressent à tout ceux qui s’intéressent à notre thématique. Bien au contraire.

 

Le meilleur moyen de ne plaire à personne, c’est d’essayer de plaire à tout le monde.

 

Tout part de notre positionnement et de notre ciblage. Qui va le plus profiter de notre expertise ? Qui est déjà conscient de la valeur de ce qu’on a à apporter ? Qui cherche ce type d’infos et ne le trouve nulle part (ou alors juste de façon survolée) ?

 

Mon conseil, c’est donc de travailler un maximum notre expertise, de façon à tout miser sur la qualité de notre contenu. Car c’est la base de tout. Puis de mettre ça pile en face des personnes les plus à même d’en retirer de la valeur, et pas d’essayer de viser tout le monde.

 

Et puisqu’on n’achète que chez des gens en qui on a confiance, qui nous ressemblent, dont la personnalité nous plaît, vraiment se concentrer à être soi-même, humain, avec nos qualités et nos défauts.

 

Ca fera accrocher d’autant plus ceux qui vont accrocher à notre façon de voir les choses, et à notre façon d’être. Ca va les rendre accros à ce qu’on partage.

 

Et ça virera les autres, qui de toute façon ne nous apporteront rien. Et n’achèteront jamais chez nous.

 

En résumé, tout part d’un bon positionnement (chose oubliée par 99% des créateurs de contenus, alors que c’est la base de tout) puis de la qualité du contenu.

Du contenu différent de tout ce qu’on voit partout, tout en étant de super qualité et preuve d’une vraie expertise sur notre sujet, ça se remarque forcément.

Plus ou moins vite selon si on en fait bien la promotion ou pas, mais ça finit toujours par se savoir….

Gregory

 

 

Alex (WP marmite)

 

alex-wpmarmite

 

Il est au blogging ce que marmitton est à la cuisine.

La cuisine a marmiton. Le blogging a WP marmite.

Le cuisto de WordPress. Les meilleurs conseils techniques (et pas que) pour utiliser la plateforme.

Des guides indispensables pour qui cherche des bonnes recettes de blogging.

(Comment ça c’est lourd les blagues sur la cuisine ?)

 

 

 

Thomas Cubel

 

thomas-cubel

 

Blogueur mais avant tout SEO. Thomas sait de quoi il parle en référencement naturel.

Il se démarque notamment par sa participation à des super webinaires aux cotés d’autres grands noms du SEO.

 

 

 

Pour ouvrir un blog et commencer à se faire connaître, je ne peux que défendre mon levier préféré :  le référencement naturel. On a trois leviers très importants : technique, contenu et popularité. L’idée, c’est de faire une bonne base technique pour que les moteurs et les internautes puissent comprendre et se sentir bien.

Ensuite, en créant du contenu, on propose de la valeur en répondant à la demande. Un contenu se doit d’être utile aux gens. Ça ne sert à rien de parler de choses qui vous concerne vous toutes la journée, sinon écrivez-le dans Word ! Les gens sont là pour rechercher quelque chose ou pour passer le temps sur un blog généralement, donc il faut trouver des sujets qui sont d’actualités, prendre parti, informer les gens, se rendre indispensable et créer une communauté.

Après, il vous restera juste à populariser chacun de ces contenus en les partageant sur les réseaux sociaux, en écoutant les besoins, en allant rencontrer des blogueurs de votre thématique, etc. Bien sûr, le référencement c’est complexe et il y a plus de 300 points à regarder dans un audit par exemple, mais si vous faites un site fonctionnel, sans trop de fonctionnalité (assez simple/basique donc) avec un contenu bien écrit et utile, il n’y a pas de raison que ça ne fonctionne pas. Il faut juste persévérer et être unique : ne réinventez pas la roue !

Dernier conseil pour conclure, étudiez vos concurrents, ne les jalousez pas et ne copiez pas leurs méthodes ! Vous perdrez du temps !

Thomas

 

 

Selma Paiva

 

comment-se-faire-connaitre-sur-internet-selma-paiva

 

 

J’suis un peu jaloux de Selma j’avoue.

Parce qu’elle es démerde pas trop mal sur le terrain du webmarketing-comique.

Même si évidemment tout l’monde sait très bien que c’est moi le boss du game 😛

 

 

 

Blogueur, comment sortir du lot ?

Je dirais qu’en résumé, je te conseille de voir Internet comme une table pour deux.
Si tu ne te laisses pas leurrer par la technologie, les écrans interposés tout ça : le web est un bazar à
l’ancienne. C’est un brouhaha permanent. Où tout se ressemble.

En ligne, c’est pareil. Si tu veux que ton interlocuteur t’écoute, il faut qu’il te remarque. Comment ?

Il y a 2 possibilités.

La 1 ère consiste à parler plus fort que les autres : c’est l’approche qui voit le web
comme un haut-parleur. Et comme ça me barbe, on va passer à la 2 ème manière directement ^^

Donc étape 1 : pour sortir du lot, tu dois déjà savoir de quel lot tu veux sortir. Un marché est une
conversation (The cluetrain manifesto) : tu veux faire entendre ta voix dans cette conversation. Qui
d’autre est là ? Quelles sont les autres voix ? Quelles sont les marques, les concurrents auxquels tu
veux être associé-e ? Comparé-e ? Et ouich. La concurrence étant inévitable : tu préfères qu’on te
compare à qui ? Tu veux qu’on hésite entre toi et qui ?

Ensuite étape 2 : tu vas choisir les éléments de comparaison que tu veux donner pour que ton
lecteur / abonné / client potentiel prenne de bonnes décisions ? Tu vas lui donner des indices. A
choisir, infuser dans tous les formats de contenu que tu utilises : articles de blogs, mailings, réseaux
sociaux…

Bien. Maintenant étape 3 : l’élément de différenciation suivant, après ta concurrence, c’est ton
audience, ta clientèle. C’est à toi de repérer les points communs de tes clients préférés pour les
mettre en avant du coup que ce soit des personnes similaires qui se sentent concernées. Sélectionne
tes idées de contenu à partir des points communs (problématiques, envies) de ton audience
préférée et traite-les différemment de ce qui se fait ailleurs (voir étape 1 !)

Etape 4 : on arrive au dernier élément de différenciation (ah au fait, je les numérote pour que mon
texte soit plus digeste mais vois les ces éléments comme les morceaux d’un cercle, pas une liste
chronologique). Donc le 3 ème élément de différenciation, c’est toi. Par rapport à ton parcours, mais
pas que. On a des manières différentes de travailler, de voir les choses, de les expliquer, en fonction
de nos points forts, de nos traits de personnalité. Capitaliser dessus, c’est un vrai travail
d’introspection, d’analyse. Qui te permet même quand les points 1 et 2 sont très proches de ceux de
quelqu’un d’autre de te démarquer parce que tu capitalises sur tes points forts, et sur qui tu es.

Selma

Selma aborde le sujet dans son super livre « internet est une table pour deux« .

Va jeter un oeil jeune blogueur (c’est même pas un lien affilié en plus j’avais la flemme, t’as vu comme je suis pas cupide ? :))

 

 

Alina (Semrush)

 

alina-petrova

 

 

Un visage incontournable de l’excellente équipe Semrush 😉

Le blog Semrush en Français se rempli de bons gros articles de fond grâce à Alina et à la team, bravo.

 

 

Le canal numéro un pour attirer du trafic sur un blog est le search. Google reçoit plus de 62 000 requêtes par seconde et peut générer jusqu’à 10 fois plus de trafic sur votre site que les réseaux sociaux. Le SEO est donc crucial pour la visibilité de votre blog. Mais aujourd’hui, ranker dans le top 3 ne suffit pas. Google lance de plus en plus de fonctionnalités qui fournissent des informations aux internautes directement dans la SERP. Essayez donc d’optimiser vos articles pour les SERP Features : Featured Snippet, News Bow, Avis, Pack Images, Vidéo, etc.

Un autre élément très important c’est l’expérience utilisateur. Même si votre contenu est très utile, mais que votre page web se charge trop lentement, l’utilisateur va partir sans le découvrir. Pensez surtout à optimiser votre blog pour le mobile. Les smartphones et tablettes sont utilisés par un très grand nombre d’internautes, et leur quantité s’accroît d’année en année. Si votre blog n’est pas adapté au mobile, il est fort probable que vos lecteurs seront plus présents sur un blog concurrent.
Et finalement, gardez toujours à l’esprit qu’attirer du trafic n’est pas une fin en soi. Il est beaucoup plus important de fidéliser votre lecteur pour qu’il ait envie de revenir régulièrement sur votre blog et partager vos articles avec les autres. Pour y parvenir, il faut créer des contenus uniques et variés. Parlez de ce qui vous inspire, partagez votre expérience réelle, essayez de nouveaux formats pour créer du contenu que votre lecteur ne pourra pas trouver ailleurs. Soyez inventif et n’ayez pas peur d’expérimenter. C’est comme ça qu’on avance et qu’on atteint ses objectifs.

Alina

 

 

Anais (BeInWeb)

 

anais-beinweb

 

 

Anais regorge d’énergie et de passion. Et ça se ressent sur son blog de conseils en marketing internet.

Passez-y prendre une dose de marketing et repartez avec une bonne dose de bonne humeur.

Sa vision des choses ? Rendre le webmarketing simple pour ses clients.

 

 

 

 

Pour sortir du lot, sortez de votre placard !

Problème nº1 du blogueur débutant: se cacher derrière son ordinateur. En passant des heures à perfectionner son blog, en explorer d’autres, se former etc.… pour retarder encore et encore le moment du grand saut. Mais les stratégies marketing
les plus payantes sont celles qui vous feront sortir de votre zone de confort.

Sur Internet, vous ne réussirez rarement tout seul. Vous aurez besoin d’amis, de partenaires, sur lesquels compter pour relayer vos actions. Contactez vos pairs, ceux qui idéalement ont déjà réussi (ou sont en tous cas plus avancés que vous et sauront au passage vous inspirer).

Contactez vos influenceurs. Sachez attirer leur attention, que ce soit par vos valeurs, la qualité de vos contenus, des points communs dans vos parcours respectifs…Bref, sortez de votre grotte et commencez dès aujourd’hui à activer votre réseau 😉

Anais

 

 

Laurent Bourrelly

laurent-bourrelly
Laurent Bourrelly c’est avant tout un mec qu’on trouve perché sur une montagne, en vélo.
Ou à une conférence SEO.
Puis, c’est aussi une marque SEO made in France reconnue. Un peu le Louis Vuitton du SEO ? 😛
(Lolo t’oublieras pas de publier mon article invité comme prévu après ce p’tit coup de lèche hein ? cimer poto ;))

Plutôt qu’un blogueur dans le sens strict du terme, je préfère parler de « créateur de contenu ».
Dans ce sens, il faut se considérer comme une véritable agence média, plutôt qu’un simple gratteur de billets de blog.
Cela veut dire d’être multimédia et savoir décliner le format sous plusieurs variantes, afin de propager son contenu sur la toile en s’adaptant aux règles et usages des différentes plate-formes.
En d’autres termes, on peut faire de la vidéo, de l’image du texte et de l’audio. Chaque format peut être décortiqué d’une multitude de manières.
Un seul sujet doit être exploité ainsi et il reste le côté promotion et analyse pour terminer le travail, qui ne s’arrête pas après avoir appuyé sur « publier ».
Lorsqu’on se considère comme une agence média, la perspective devient tout de suite beaucoup plus ambitieuse et on trouve des solutions de visibilité, qui paraissent invisibles au simple créateur de contenu.
Je lève d’entrée la première objection qui vient à l’esprit : « c’est beaucoup trop de boulot ».
Désolé, mais la vision d’être une agence média est désormais celle de ceux qui veulent sortir du lot. C’est le prix à payer pour réussir et la seule question qui reste est « qu’est ce que vous êtes prêts à mettre pour y arriver ? ».

Laurent

 

 

Laurence Galambert (easy-socialmedia)

 

laurence-galambert
Laurence a créé son business de consulting en stratégie webmarketing. Et elle a su l’emmener dans sa valise, direction New York, puis Bruxelles.
Un parfait exemple des possibilités offertes par le web.
Elle transmet aussi cette valeur que je partage : oser créer une activité qu’on aime pour avoir une vie plus épanouie.

Mon meilleur conseil ?
Un positionnement unique, taillé sur mesure pour soi et pour son client idéal.
Plus votre marché est concurrentiel plus vous avez intérêt à marquer votre différence pour ne pas vous trouver noyé dans la masse. Partager sur vos convictions, adopter VOTRE ton et non celui qui « fait bien », oser ne pas plaire à tout le monde.
C’est la stratégie « océan bleu ». Commencez par regarder ce qui se fait couramment dans votre industrie et voyez comment vous pouvez faire bouger les lignes, déplacer certains curseurs. Pour que ce positionnement fonctionne il y a deux incontournables:
  1. qu’il vous ressemble, corresponde à votre personnalité, à vos envies, à votre expertise,
  2. mais également qu’il parle à votre clientèle cible.
C’est lorsque les deux se rejoignent que la magie s’opère.
Bien entendu c’est la première étape, ensuite cap sur la visibilité et là il n’y a pas de secrets, plus vous êtes actif sur votre marketing (réseaux sociaux, référencement, fréquence de publications, partenariats…) plus vous aurez de chance d’être vu !

Laurence

 

 

Olivier Clemence (Reussir-mon-eCommerce)

 

olivier-clemence
Olivier, quel bosseur.
Le boss du eCommerce avec son blog « reussir-mon-eCommerce », il aide des milliers de eCommerçants à vivre de leur business en attirant plus de clients.
Son business a changé sa vie, on a d’ailleurs collaboré sur un article pour raconter cette belle histoire 🙂

Je pense que « sortir du lot en tant que blogueur » est différent de « réussir en tant que blogueur ».
Pour réussir, le plus simple est de suivre les conseils de ceux qui ont déjà des blogs qui fonctionnent. Mais, par définition, ça implique de reprendre des techniques déjà existantes et donc de ne pas vraiment se différencier.
Dans ce cas, le succès ne viendra pas de la différenciation, mais plutôt du rapport humain que l’on va développer avec son audience.
Si tu veux vraiment te différencier et être unique en ton genre, alors je pense qu’il faut faire ça avec passion et oublier le côté « succès » (du moins au début).
Qu’est-ce que tu aimerais faire et que tu n’as jamais vu ailleurs ?
Qu’est-ce que tu serais prêt à faire pendant 2 ans même si ça ne marche pas ?
Choisis un truc un peu dingue et fais-le !
Et puis, quand tu vois que quelques personnes accrochent à ton concept, là tu peux regarder du côté de ceux qui réussissent et voir ce que tu peux réutiliser pour faire connaître ton truc de fou 🙂
Et avec un peu de chance tu feras le buzz car tu proposes du jamais vu !
Mais encore une fois, fais-le d’abord pour toi, pas pour le succès !

Olivier

 

 

Matthieu Tran-Van

matthieu-tran-van
Prof de webmarketing, directeur d’agence puis Googleur, Matthieu sait « un peu » de quoi il parle 😛
Des articles de qualité sur son blog, et des tweets toujours à la pointe de ce qui se fait dans le webmarketing. J’laisse la parole à Matthieu, il te montre comment faire connaitre ton blog.

La priorité est de publier un contenu de qualité… De grand qualité ! Après tout, avant de savoir combien de lecteurs vous accueillez sur votre blog, demandez-vous ce que VOUS avez apporté à la communauté à laquelle vous vous adressez: combien de mots avez vous publié? Combien de billets Evergreen avez vous écrit? Choisissez une niche bien précise, mettez vous un persona dans la tête… Et n’écrivez que pour lui. Ainsi vous marquerez une différence auprès de votre audience.
Mais écrire du bon contenu n’est pas tout: il vous faudra aussi le promouvoir. En règle générale, dites vous que pour 1h de rédaction, vous allez devoir investir 2h de promotion. Car en effet, montrer vos publications aux yeux du plus grand nombre EST un facteur clé de succès pour se faire remarquer.
Enfin, assure-vous de mettre les bonnes tactiques en place pour fidéliser votre lectorat : abonnement sur les réseaux sociaux, abonnements à votre newsletter, offre d’un livre blanc gratuit… Tous les prétextes sont bons pour avoir la chance de (re)communiquer avec vos visiteurs les plus fidèles.
 

Matthieu

Ludovic Salenne (Ludo-sln)

 

se-faire-connaitre-sur-internet-ludovic-salenne

 

Ludo. Ou le mec qui rank avec un nom de domaine en « .net ». 🙂

Une stratégie de contenu excellente, je t’invite à t’en inspirer en visitant son blog.

Sa mission : qu’internet profite à tous. Même aux petits groupes qui n’ont pas de gros moyens.

 

 

Si je devais donner un conseil à un blogueur pour sortir du lot, je pense que j’en donnerai deux ! Le premier : choisir une thématique de niche pour apporter de la valeur ajoutée assez facilement et ne pas avoir à composer avec une concurrence trop forte. Mais ce conseil, on peut le lire partout et ce n’est donc pas celui que je vais développer.

 

L’autre conseil que je donnerai est de travailler en long, en large et en travers votre ligne éditoriale en fonction de votre cible. Il ne s’agit pas simplement ici de penser aux centres d’intérêt de votre cible et à ses attentes comme vous pouvez le voir sur de nombreux blogs.

 

Pour définir une ligne éditoriale efficace, vous devez non seulement identifier ce dont votre cible a besoin mais également prévoir du contenu lui permettant d’alimenter sa réflexion de A à Z : une personne qui découvre qu’elle a une problématique ne souhaite pas lire la même chose qu’une personne qui en a pris conscience et évaluent les solutions.

​Imaginons que vous lanciez un blog sur la course à pied. En phase une, vous pourriez prévoir un article « 7 bonnes raisons de vous mettre à la course à pied » afin que votre cible prenne conscience de l’importance de la course pour lui. En phase 2, vous publieriez un article « Comment retrouver la forme avec la course à pied ? » pour le convaincre de s’y mettre et en phase 3 un article « 4 étapes pour débuter la course à pied » pour le pousser à agir. Voilà, simple et efficace ! ​

 

Le contenu de votre blog doit se répartir comme suit : du contenu pour permettre à votre cible d’évaluer sa problématique, du contenu présentant des solutions et du contenu lui permettant de prendre une décision.

 

Cette méthode fonctionne pour mon blog et fonctionnera naturellement sur le vôtre !

Ludovic

 

 

Se Faire Connaitre sur Internet – A toi de Jouer

 

Je sais ce que tu te dis.

Ca fait un paquet de conseil, je sais pas par où commencer.

T’as pas tort jeune blogueur. Alors voila ce que tu vas faire :

 

Fixe toi un objectif blogging.

Exemple:

 

Ensuite, pioche parmi ces conseils. Choisis en 1 et met le en oeuvre dès maintenant.

Concentre tes efforts au même endroit. Voit si ça te rapproche de ton objectif.

Si oui, continue. Si non, choisis un autre conseil.

 

 

Merci à tous pour votre participation.

Conseils recueillis avec 💙.

 

PS: Dis moi en commentaire quel conseil t’a préféré, et par où tu vas commencer pour te faire connaitre sur internet ? 🙂

Click Here to Leave a Comment Below 4 comments
51 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp