5

Comment faire connaitre son blog : les 2 trucs essentiels

 

 

Décourageant.

 

On t’avait promis que pour faire connaitre son blog, il suffisait de publier beaucoup d’articles.

Quelques commentaires à droite à gauche. Et HOP.

 

Résultat ?

Toujours rien. Ton blog est inconnu au bataillon.

 

comment-faire-connaitre-son-blog

 

Avec le recul. Tu sais que t’as été naïf. Tu te sens bête d’y avoir cru. Avoue ?

C’était trop beau pour être vrai nan ?

Mais bon j’te comprends. Tu t’es laissé séduire par la douce chaleur réconfortante de la facilité.

 

Du coup tu sais toujours pas comment se faire connaitre.

Tu te demandes même si c’est possible. Tu doutes.

  • « pfff il fallait être là au début de toute façon, c’est trop tard maintenant »
  • « pfff de toute façon il faut payer de la pub Google pour se faire connaitre »

 

C’est horrible.

Ton espoir s’envole et il emporte avec lui ton rêve fou. Vivre de ta passion.

 

T’as pas créé un blog parce que t’es égocentrique (ou pas que :p).

Tu veux avant tout aider les autres. Améliorer leur vie.

 

Et tu sais au fond de toi que tu pourrais les aider.

Quelle frustration de savoir à quel point tu peux changer la vie des gens. A condition qu’ils puissent te connaitre…

C’est injuste.

 

Viens.

J’te montre la méthode pour rendre son site web populaire.

Parce que moi aussi j’ai envie de changer ta vie.

 

 

PDF gratuit à télécharger : lire cet article à tout moment grâce à la version PDF

 

 

La qualité avant tout. Oui, mais comment ?

 

“Pour se faire connaître il faut faire des articles de qualité”

 

T’as sûrement entendu ça mille fois.

Bon, ce conseil a le mérite d’être vrai au moins.

 

“Oui, mais COMMENT on écrit un article de qualité BORDEL ?”

 

Bonne question.

Mais calme toi j’ai rien fait moi, on y vient…

 

Connaitre le problème par coeur

Maîtriser un sujet, c’est savoir :

  • ce que les gens PENSENT qui marche, mais qui ne marche pas
  • POURQUOI ça ne marche pas
  • ce qui marche VRAIMENT

 

Les débutants restent en surface. Ils pensent savoir.

Puis ils se rendent compte que ça marche pas.

Et ils trouvent une excuse pour abandonner.

 

Va plus loin.

Découvre pourquoi ça marche pas, et c’qui marche vraiment.
Exemple des régimes :

  • les débutants pensent qu’il faut manger moins pour maigrir.
  • ça marche pas, car il faut manger mieux, pas moins.
  • ce qui marche vraiment, c’est de connaître les aliments qui font grossir et les éliminer

 

Pas besoin d’être un expert pour arriver à ce niveau.

Formes toi jusqu’à savoir ce que les autres ont eu la flemme de découvrir.

C’est ça qui est intéressant. Qui fait qu’un article sort du lot.

 

Ton lecteur en a marre de relire les mêmes conneries partout. Vraiment.

T’as pas l’choix, c’est pas négociable.

Formes toi.

 

Des expériences pour du contenu unique

Un bébé n’a jamais lu un livre sur “comment marcher”.

Il se lève, il essaie, il tombe = il apprend.

 

S’il savait parler il dirait à son pote bébé :

 

“Mec balance ta tétine j’ai trouvé comment marcher. Fous un pied devant l’autre et c’est réglé”.

 

 

 

promouvoir-son-blog-bebe

 

Toi tu sais écrire.

Qu’est ce que t’attends pour tester, et partager ton expérience ?

 

Exemple :

Tu testes un régime composé que de frites (mon rêve)

Si ça marche (j’en doute), tu fais un article pour partager ta trouvaille avec le monde.

 

Comme quand Christophe Colomb a découvert les states.

Contenu unique de fou. Il a balancé direct un pigeon voyageur vers l’Europe.

On parlait que d’ça dans l’vieux continent, jm’en rappelle encore.

 

Des articles détaillés

 

Règle 1 : si tu passes moins de 10 heures sur un article, c’est d’la merde.

 

 

 

smiley caca

 

 

J’te mets au défi d’expliquer un sujet en profondeur, en moins de temps que ça.

Top chrono.

 

Règle 2 : des méthodes à appliquer

Ton lecteur sait bien qu’il a un problème.

Parfois, il sait même ce qu’il doit faire pour le résoudre.

Mais ce qu’il sait pas, c’est COMMENT fucking faire.

Y’a rien de plus frustrant.

 

Les gros savent que pour maigrir ils doivent mieux manger.

On leur rabâche tous les jours.

  • Mais quel aliments manger exactement ?
  • En quelle quantité ?
  • A quel moment de la journée ?

 

Guide ton lecteur.

Prend le par la main, étape par étape.

 

Un article punchy

Ahhhh 🙂

mon sujet préféré.

 

Avoues quand tu te lis, tu t’endors ? #rondoudou

Tu sais que c’est tout naz au fond d’toi..

 

Pourtant pas besoin d’être un grand écrivain pour captiver ton lecteur.

Regarde, j’te montre la voie :

 

Astuce d’écrivain mito 1 : assume ta personnalité.

Quand j’ai commencé à écrire, j’me prenais pour Victor Hugo.

Mais en vrai j’étais misérable. #punchline xD

 

J’faisais des longues et belles phrases. J’parlais comme un bourgeois du moyen âge.

Résultat ? C’est dur à lire, chiant, impersonnel, ennuyeux, bref..

.. A CHIER DANS UN BOL

 

Pire, ça me ressemblais pas. Je jouais un rôle, je mentais à mes lecteurs.

Et c’est fou mais ça s’voit direct.

 

Le lecteur te lis pour ton style, parce que ton style est unique.

Il revient sur ton blog parce qu’il te kiffe.

 

C’est comme si tu mets une photo de bogoss sur Tinder, mais qu’en vrai t’es tout laid.

Après le premier rendez-vous. Silence radio, 0 message de la fille.

 

tinder surprise

 

 

Parle directement à ton lecteur. Comme tu lui parlerais dans la vie.

 

Astuce d’écrivain mito 2 : la double puissance de l’exemple

Comment expliquer ce qu’est une voiture à un enfant de 2 ans ?

  • Une voiture c’est : 1 moteur, 4 roues, 1 volant.
  • Une voiture c’est un cheval plus rapide.

 

Tu captes ?

Ton lecteur c’est un enfant de 2 ans.

 

  • puissance 1 de l’exemple : on comprend mieux
  • puissance 2 de l’exemple : moins descriptif, plus dynamique.

 

Astuce d’écrivain mito 3 : plus c’est court, mieux c’est

Pour mettre du rythme. Fais des phrases directes, courtes.

 

Si tu fais un long pavé pour expliquer quelque chose et que tu n’utilise pas de ponctuation alors la phrase devient difficile et relou a lire, ce qui donne un rythme très lent au texte et on a juste envie de s’endormir ZzzzZzZz.

 

Tu vois ?

PAS – DE – PAVé.

Des petites phrases espacées, c’est mieux.

 

Astuce d’écrivain mito 4 : te la pète pas

Le problème quand t’es calé sur un sujet c’est que t’oublies un truc.

Le débutant lui, il pige quedal.

 

Les américains des états unis d’amérique du nord appellent ça « the curse of knowledge« .

La malédiction du savoir en français.

 

Ça sert à rien d’utiliser des termes compliqués pour paraître intelligent si personne te comprends.

Met toi à la place d’un débutant. Explique les choses simplement.

 

Regarde,

  • je n’utilise pas le mot SEO. Je parle de “classement google
  • je traduis « avoir plus de trafic » par « avoir plus de visites sur son blog »

 

Oubli les termes techniques.

 

 

Promouvoir son blog

 

La qualité, c’est vital.

Parce que sans qualité, impossible de promouvoir son blog gratuitement.

 

C’est comme au marché.

Ça suffit pas d’hurler “5 euros le bon meuuulonnn” si ton melon est dégeu.

Mais hurler c’est quand même ultra important.

 

Tu veux savoir pourquoi ?

Bah nan. J’ai la flemme, j’arrête l’article ici.. 🙂

 

..

 

 

….

 

Bonnnn allezzz, c’est bien parce que c’est toi.

 

Les backlinks c’est la vie

Pour faire connaitre son site il faut être en 1ère page de google. Ça, tu l’sais.

Si tu l’sais pas c’est que t’as été congelé ces 20 dernières années…

Mais comment google choisis les élu. Au hasard ?

 

Non, sois pas c**.

Il regarde plusieurs choses.

Mais y’a un truc qu’il regarde en premier et qu’tu dois absolument connaître.

 

 

seo-backlinks

 

 

Les experts SEO de chez Moz ont trouvé que les liens vers ton site représentent 40% de ton classement dans Google.

C’est LE truc que tu dois faire.

Gagner des liens vers ton site (des “backlinks”).

 

Et j’dis bien “gagner”.

  • Pas “placer toi même”
  • Pas “acheter”
  • Mais “gagner”.

 

Oui, car Google sait reconnaître un mauvais lien.

  1. dans ce cas le lien est “annulé”. Sa valeur est nulle.
  2. si t’en abuses, Google pénalise ton site. La triche revient au même, nananèèreuh.

 

Note de type « utile » :

plus le site qui fait un lien vers ton blog est gros, plus ce lien apporte de la valeur à ton site. Normal.

Quand tu changes ta télé. Tu fais confiance à Samsung ou à Xiaochou, une marque chinoise inconnue ?

 

La qualité du lien compte aussi.

 

Voila, tu connais ton objectif absolu maintenant.

Gagner beaucoup de liens de qualité.

Facile non ?

 

“euh.. ouai, mais j’fais comment ?”

 

Suis moi, j’te montre

 

Chasse les gros

Pour commencer, trouve les gros blogueurs de ta thématique.

 

Technique 1 : l’article “TOP BLOG”

Dans toutes les thématiques, y’a des articles de type : “TOP 50 blogs”

Exemple : “Le top 20 des blogs régime”

 

  • va sur google et tape : “TOP blog” + [ta thématique]

 

comment-faire-connaitre-son-blog-top-blog

 

Hop t’as plus qu’à récupérer la liste des blogs. Note les dans un fichier Excel.

Pas con hein?

 

Technique 2 : les followers, un bon indicateur.

Tout gros blogueur qui se respecte a des followers en masse sur twitter.

Le site Followerwonk trouve les blogueurs par thème et les classe par “nombre de followers”.

 

Tu piges ?

Profil twitter dans ta thématique + beaucoup de follower = gros blogueur de ta thématique.

 

 

top blogueur sur followerwonk

 

 

T’as plus qu’à récolter les profils Twitter. Va sur le profil pour trouver l’adresse du blog.

 

Bonus gratuit à télécharger : Télécharge mon exemple de fichier excel et ajoute directement les gros blogueurs de ta thématique.

 

Avant de faire le mendiant

Stooooooooooooop.

Je t’arrête tout d’suite.

 

N’envoies pas des mails aux gros blogueurs pour les supplier de faire un lien vers ton article ou de le partager.

Ça marche pas comme ça malheureux.

 

Les gros blogueurs sont harcelé de mails de petits blogueurs mendiants comme toi.

 

“siiivouplééé, un lien ou un tweet, bébé malade”

 

faire-connaitre-son-site-gratuitement-twitter

 

Autant te dire que cette méthode ne marche absolument pas.

C’est comme essayer d’avoir un autographe au festival de Cannes.

Il va falloir sortir du lot. Comment ?

 

Essaie ça.

  • Demande 10€ à un mec dans la rue.
  • Demande 10€ à ton pote.

 

Ton pote, tu lui a déjà rendu service. Il va te donner 10€ avec plaisir.

Le mec dans la rue va t’envoyer chier : « dégage clochard »

 

Pour recevoir, il faut donner. Alors avant de mendier, donne.

« oui mais c’est bien gentil, mais moi j’ai rien à donner »

 

J’savais que t’allais dire ça. T’es trop prévisible.

Balance la musique Enrico: Dooonnez donnezz doOoOooonezzz..

 

  • Tu peux donner : une news dans ta thématique qui pourra aider le gros blogueur.
  • Tu peux donner : un retweet de l’article du gros blogueur (en le mentionnant @grosblogueur)
  • Tu peux donner : un backlink vers le blog du gros blogueur. C’est mieux que rien.
  • Tu peux donner : un commentaire de qualité sur le gros blog. Le feedback, c’est utile.
  • Tu peux donner : une précision sur un article, pour rendre l’article plus complet.
  • Tu peux donner : un “merci, ton blog m’aide beaucoup car [raison], continue comme ça”

 

Tips:

montre ta tête (même si t’es grave moche). ça te démarquera des autres.

On se souvient mieux d’un visage que d’un prénom.

 

Demande toi tous les matins au réveil :

« qu’est ce que j’peux donner »

 

Et arrête de penser à ce que tu vas demander. C’est un conseil pour le blogging.

Mais c’est surtout un conseil pour la vie. Penser comme ça va t’aider dans tous les domaines.

A chaque fois que t’aides quelqu’un, il se sent redevable, c’est humain. Alors aide un max de monde, dans tous les domaines de ta vie.

Et le jour ou t’as besoin d’un truc, tu trouveras toujours de l’aide à ton tour 😉

 

Genre là je viens de t’aider avec ce conseil merveilleux qui va changer ta vie à tout jamais… Donc je suis sur que tu vas partager mon article pour m’aider en retour… 😀

 

(Merci)

 

Deviens pote avec les gros blogueurs. Aide les comme tu peux.

Ils t’aideront naturellement car tu seras plus un sale mendiant.

Tu deviendras un mec cool qui donne sans rien attendre en retour. #florentpagny

 

faire-connaitre-son-blog

 

 

Enfin, demande gentiment

Bon. maintenant que t’es plus un clochard de lien.

Tu vas pouvoir présenter tes articles pour espérer un retweet.

Ou mieux, le saint graal. Tu vois la lumière divine au dessus de ce mot..

 

.. UN BACKLINK.

 

Ouvre ton Gmail, on démarre

 

Etape 1 : le titre irrésistible que j’ai trop envie d’ouvrir

Le titre est là pour qu’on ouvre l’email. Point.

Trouve le bon mix entre :

  • éveiller la curiosité
  • répondre à : “qu’est ce que cet email va m’apporter” (apporter à celui qui reçoit le mail)

 

Exemple : “Tes lecteurs vont adorer ma technique pour écrire des titres géniaux

 

Le blog webmarketing-com a listé 7 techniques pour des titres d’email plus percutants.

Inspire toi.

 

Etape 2 : va droit au but

Je vais être très clair.

RACONTE PAS TA fucking VIE.

 

Un gros blogueur a environ 0.01 seconde à accorder à ton email de clochard.

Donc tourne pas autour du pot. Fais court. Va droit au but :
faire-de-la-pub-pour-son-site-blogueurs

 

 

Bloguer pour les autres

Attention, arme surpuissante.

 

Bloguer, ça prend énormément de temps.

Et tous les blogueurs aimeraient publier plus d’articles.

 

Et si tu offrais ton temps à un blogueur ?

Imagine sa joie quand tu vas lui annoncer que sa journée ne dure plus 24, mais 34 heures.

Vu la qualité démentielle de tes articles, il ne peut pas refuser.

 

Il sera comme un touareg qui marche dans le désert du Sahara depuis des heures, et qui aperçoit enfin de l’Oasis. #humour

 

C’est parti, ouvre ton Gmail et propose directement à un gros blogueur de lui écrire un article. Montre lui un exemple de ton travail. Et insiste sur ce qu’il a à gagner s’il accepte :

Un article génial sur son blog = du trafic en plus. Tout ça gratuit.

 

Mets toi d’accord avec lui pour placer 1 ou 2 liens vers des articles de ton blog en rapport avec celui que tu écris.

 

 

Faire connaitre son blog : A retenir

 

Tu vois c’est pas dur de faire connaître son blog. Ça demande juste du travail et du temps.

C’est simple, mais pas facile.

 

Mets le paquet sur la qualité. Ça te facilite la vie pour le reste.

 

Écris des articles ultra détaillés et prends ton lecteur par la main.

Prend du plaisir à écrire, sois toi même. Kiffe.

 

Sympathise avec les blogueurs de ta thématique.

C’est pas tes concurrents, mais tes partenaires. Chacun a son style, ses points forts.

 

Et voila, tu vas gagner des backlinks de qualité. Et du trafic direct.

 

 

Ecrit avec 💙.

  • Aude Grosbois

    Excellent article félicitations !

    • Merci Aude, j’espère que ça t’aidera 😉

  • Slave 2.0

    propre, efficace, il n’y a plus qu’à… passer des journées à taffer !

    • Merci pour ton com’ Slave. Yes c’est la bonne attitude. Faut voir ton blog comme un business, comme une startup.
      Bosser à fond au début pour se faire connaitre et bien se positionner, jusqu’au moment ou ton business peut tourner sans toi.

      Le secret c’est la persévérance, alors foncez et lachez rien 🙂

      • Slave 2.0

        En effet, c’est un peu la vision que je m’en fait. Je vois ça comme une immense source de travail (de trafic aussi :p) qui me permettra également de pouvoir, tout comme toi, mettre ma « patte » à l’écriture. Encore merci.

1 Partages
Partagez1
Tweetez