6

Vivre de son blog : Oui c’est possible et voici comment faire

 

 

Oui. Je sais.

Quand t’entends “vivre de son blog” tu penses direct à ça :

 

vivre de son blog

 

 

Un escroc de plus qui va essayer de voler ton oseille pour aller bronzer en Thaïlande.

J’me trompe ?

 

Y’a tellement de conneries sur internet à propos des blogs. On y comprend pu rien.

C’est comme la politique, on sait plus qui croire.

 

Mais t’es assez malin pour les reconnaître maintenant, ils ne t’auront plus. Alors à force de lire ces conneries, tu te demandes si c’est vraiment possible, de créer son blog et en vivre ?

 

Ton intuition te dis que oui et tu vois bien que d’autres y arrivent.

Si t’es ici, c’est que t’as pas abandonné, alors déjà bravo pour ça 😉

 

Tu sais quoi ? T’as raison, c’est possible de vivre de son blog.

MAIS… ce qu’on t’as pas dit, c’est que ça demande du travail, et du temps.

 

La bonne nouvelle c’est qu’avec les bonnes méthodes, tout le monde peut y arriver.

Alors oublie tout ce que t’as appris, je te montre les étapes à suivre, pas à pas.

 

BONUS : Lire cet article à tout moment en PDF

Tu peux télécharger cet article gratuitement et le lire à tout moment grâce à la version PDF. Clique ici. 

 

 

Comment choisir une thématique qui pèse en $$

 

Quand on aime on compte pas

Si tu tu lèves tous les matins avec une nouvelle idée de blog, un conseil : réfléchis bien.

Bloguer demande beaucoup de travail et de temps avant de percer.

 

Si le sujet te saoule à moitié, tu vas abandonner en 2 jours.

Oublie ton changement de vie et remets tes chaînes d’esclave.. c’est pas ce que tu veux hein ?

 

Choisis un sujet que tu maîtrises. Ou qui te passionne assez pour en bouffer tous les jours.

Pas besoin d’être un expert. Mais le sujet doit vraiment te plaire.

 

C’est très important, parce que le chemin est long avant de vivre de son blog wordpress.

Sur un 100 mètres on peut se permettre de courir avec les mauvaises chaussures.

Mais bloguer c’est un marathon, alors enfile ta meilleure paire de running.

 

Une thématique qui intéresse d’autres personnes que toi

Non. Un blog sur ta grand-mère n’intéresse personne.

0 lecteur = 0 $, équation niveau CP.

 

Créer un blog et gagner de l’argent c’est un business.

Un business aide quelqu’un à résoudre un problème.

 

Le mec qui a créé Castorama s’est pas dit: “tiens si je faisais des marteaux, je trouve ça plutôt bogoss”

 

Non. Voila comment ça s’est passé en vrai:

  • il a vu des mecs galérer pour planter des clous,
  • ça a fait TILT dans sa tête, il a créé le marteau,
  • et BIM 5€/marteau,

Résultat, une entreprise ENORME est née.

 

C’est comme ça que tu dois penser avant de créer ton blog.

Qui tu vas aider ? A atteindre quel objectif ?

 

La concurrence, c’est bien

“oh mince alors, ma thématique est déjà prise, zut 🙁 je voulais parler des chats, je pensais être original”

Sache que la concurrence est un bon signe.

 

Pourquoi ?

Il vaut mieux avoir 10% de 100$, que 100% de 0$

et BIM dans ta face.

 

Et oui, si concurrence il y a, $$ il y a.

Sinon les concurrents seraient déjà tous morts de faim.

 

Donc te chies pas dessus, t’inquiètes.

Tu vas grappiller des lecteurs à tes concurrents, et finir par les doubler si tu t’y prends bien.

 

La boule de cristal de Google

Google peut te dire le nombre de fois qu’un mot clé a été recherché sur son moteur de recherche.

Autrement dit, Google te dis si des gens sont intéressés par ta thématique.

WHAOU.

 

 

recherche-mot-cle-keyword-planner-1

 

recherche-mot-cle-keyword-planner-2

 

 

Essaie avec plusieurs mots clés de ta thématique.

Si le volume de recherches est très faible ou nul à chaque fois, ça veut dire que personne cherche ces mots la.

Il vaut mieux trouver une autre thématique.

C’est comme essayer de vendre des parapluies dans le désert.

 

L’outil Yooda Insight te donne aussi les volumes des mots clés.

 

Tips :

Google Keyword Planner donne des suggestions de mots clés en plus.

Ça peut t’aider à savoir ce que recherche ton lecteur.

 

Une thématique où il y a quelque chose à vendre

Toutes les thématiques ne se valent pas.

Et non.

 

Si je blogue sur ma grand mère encore une fois, OK je vais vendre quoi ?

A moins de vendre ma grand mère directement, je vais être limité.

(quoi que avec ses dents en or.. note pour moi-même, à méditer)

 

“Mais comment savoir si je peux vendre des produits dans ma thématique?”

Bah attends, je vais te montrer…

 

Il y a des indices, des « check » à faire qui te donnent une idée.

Voici les étapes à suivre :

 

Technique 1 : les annonces payantes Google

Tapes des mots clés de ta thématique dans Google et regardes si des annonces payantes s’affichent :

 

recherche mots clés google

 

 

Les annonces payantes indiquent que des gens payent pour être en premier résultat Google sur le mot clé de ta thématique.

Ils payent pour vendre un produit ou un service.

 

Comme McDonald paye TF1 pour passer la pub de son nouveau burger 280 (grammes de steak) sauce au poivre… Hmmm tu sens cette bonne odeur de gras ?

Et si McDonald paye, c’est parce qu’il sait qu’il va vendre des burgers derrière.

 

burger 280 de mc donald

 

Si des gens payent pour de la pub dans ta thématique, c’est qu’il y a des produits à vendre.

 

Technique 2 : Google Keyword Planner, encore lui

Ici, on utilise le keyword planner pour connaître le prix moyen d’une annonce payante et la concurrence, pour un mot clé donné.

Un prix élevé et une concurrence forte sont bons signes.

Ça veut dire que du monde se bat pour vendre des produits dans cette thématique.

 

  1. va sur Google Keyword Planner
  2. connectes toi avec ton compte Google (si t’habites dans une grotte et que t’as pas de compte Google, créé en un rapidement avant que je m’énerve)

 

 

google keyword planner

 

concurrence-keyword-planner

 

 

Technique 3 : la recherche Amazon

  • Vas sur Amazon et tape des mots clés de ta thématique :

 

recherche de mots clés sur amazon

 

 

Le nombre de commentaires donne une idée sur les ventes de livres.

 

Si des livres existent dans cette thématique, c’est que des gens payent pour avoir des informations, c’est bon signe.

Toi aussi, tu pourras vendre de l’information.

 

 

Le trafic, le nerf de la guerre

 

A quoi sert un blog sans trafic ?

A rien.

 

Comment écrire des articles qui sont lu

Pour être lu, la base c’est d’écrire ce que le lecteur a envie de lire.

“Mais comment savoir ce que mon lecteur a envie de lire, je suis pas devin moi”

 

Astuce 1 : Google Keyword Planner, décidément

On a vu plus haut que le Keyword Planner de Google donne des suggestions de mots clés.

 

nouveau-mots-cles-keyword-planner

 

 

Avec les volumes de recherche, on sait quels mots clés sont les plus recherchés dans une thématique.

 

Les mots clés sont les mots que tapent les gens dans la barre de recherche Google pour rechercher une information.

Toi tu veux écrire un article qui leur donne cette information, pour les attirer sur ton blog.

 

Exemple :

“vivre de son blog”.

J’ai vu que 250 personnes (par mois) tapent ça dans Google, ça fait pas mal de monde.

Alors dans cet article, je réponds à la question “comment vivre de son blog”.

 

Y’a d’autres moyens de savoir ce que recherchent les gens dans une thématique.

  • Les blogs concurrents : regarde par exemple les “top articles” d’un blog dans la même thématique, et écris sur le même sujet, en mieux.
  • Les forums : il y a encore des gens qui utilisent les forums pour poser des questions. Répond à ces questions dans ton blog sous forme d’article.
  • Les groupes Facebook : Les gens posent leurs questions et s’entraident comme ils faisaient au moyen-age sur les forums.

 

Pourquoi écrire moins d’article c’est mieux

“hein, quoi ?? mais si j’écris pas beaucoup comment je vais avoir du trafic ?!”

 

On t’a menti.

Je sais ça fait mal, comme quand t’as appris que le père noël n’existait pas.

 

La vérité c’est que si un article est pas bon, il sert à rien :

  1. Il va ennuyer le lecteur, qui reviendra jamais sur ce blog de m****.
  2. Personne voudra parler de cet article à chier, et donc il sera jamais connu.
  3. Google va le savoir, et cet article sera enterré à la 25.000 ème page de Google.

 

Tu dois prendre le temps d’écrire que des articles qui déchirent, point final.

Et un bon article, ça met du temps à se chier.

 

Les informations banales comme : “il faut publier en masse pour avoir du trafic”, tu les as entendues 100x par exemple.

Ça t’a pas aidé, alors t’es jamais retourné sur les blogs qui donnent ce conseil. Et tu fais bien.

 

Un bon article est un article extrêmement détaillé, qui donne l’information au lecteur, et montre comment l’appliquer, étape par étape.

 

De la personnalité

Un bon article est un article écrit avec le cœur, avec ton âme, avec ton style.

Toi seul peut l’écrire de cette manière. Et c’est pour cette raison que ton lecteur t’aime et revient sur ton blog.

 

Exprime ta personnalité, sois humain, n’aie pas peur.

C’est essentiel pour que ton lecteur s’attache à toi.

 

Regarde comment Cyril Hanouna cartonne à la TV, il en fait des tonnes.

Il exprime sa personnalité à fond (parfois trop), et ça marche. Les gens l’aiment ou le détestent. Mais tout le monde le remarque.

 

cyril-hanouna-en-plein-fou-rire

 

Comment promouvoir ses articles

Ça y’est t’as fini ton article, c’est génial, tout le monde va le trouver sur Google parce que c’est le meilleur du monde. FAUX (#norman)

 

Et oui, malheureusement t’es pas le seul à écrire des articles.

La page de résultats Google t’a pas attendu pour se remplir.

 

Le web est BLINDÉ d’articles.

Alors comment sortir du lot ? Comment être en 1ère page de Google ?

 

Pour ça, tu dois comprendre POURQUOI Google favorise certains articles par rapport à d’autres dans son classement ?

 

Normalement, c’est à ce moment là que les escrocs du web te parlent de foutre des mots clés partout, de poster tes articles sur des forums, des annuaires de blog, dans les commentaires des autres blogs…

 

ARRETE TOUT.

OU-BLIE tout ça, c’est faux.

 

Pire.

Ça pénalise ton site. Parce que Google est plus intelligent que toi. Il sait que t’essaies de le carotter en semant ton lien partout comme le Petit Poucet sème ses cailloux.

Et Google va retrouver la trace de ton site et te punir pour ça.

Adieu trafic.

 

J’vais te montrer comment être le chouchou de Google.

Comment t’asseoir au premier rang des résultats de recherche, avec les bons élèves.

 

Ce que Google aime par dessus tout, c’est le nombre et la qualité des “backlinks” (ou liens de retour, en français).

C’est les liens que les autres sites font vers ton site.

 

Quand un autre site fait un lien vers ton site, il dit à Google : “Je connais ce site, il est cool”.

Et plus le site qui fait le lien est gros et sérieux, plus Google le croit. Logique.

 

Mets toi à la place de Google un peu.

  • Si un mec que tu connais pas dans la rue te conseille un resto, tu passes ton chemin.
  • Si ce mec c’est Joel Robuchon, chef le plus étoilé au monde, tu fonces à ce resto.

 

joel robuchon

 

 

“Oui mais alors comment je fais pour que les gros sites fasse un lien vers mon blog?”

 

Et ben tu demandes, tout simplement.

C’est pour ça qu’il faut avoir écrit un article génial. Pas moyen. GE-NIAL.

Parce qu’un gros site fera jamais un lien vers une daube.

 

C’est comme quand tu présentes quelqu’un à un ami, tu valides la personne avant.

Tu veux pas présenter “n’importe qui” à tes amis.

 

Armé de ton article génial, maintenant il faut prendre le temps de contacter les autres blogueurs de ta thématique.

Je t’avais prévenu, bloguer demande du temps. Beaucoup de temps.

 

Pour contacter un gros blogueur, ouvre ton Gmail, et envoie un email sympa qui :

  • montre que tu suis son blog
  • dit que tu viens d’écrire un super article que ses lecteurs vont adorer
  • donne le lien de l’article

 

Si il aime ton article, ils va peut-être le twitter à sa liste énorme de followers.

Tu vois venir le tsunami de trafic vers ton blog ? Prêt à surfer man ?

 

Mieux, ils vont peut-être faire un « backlink » vers ton article.

Tu vas monter dans l’estime de Google et attirer naturellement plus de trafic.

 

Dans tous les cas, tu commences à construire une relation avec les gros blogueurs de ta thématique.

Et si ça marche pas cette fois, ça marchera la prochaine.

 

Fidélise tes lecteurs pour avoir plus de trafic

  • Sur twitter, il y a les followers.
  • Sur youtube, il y a les abonnés.
  • Sur facebook, il y a les like de page

 

Ok t’as capté le truc. Sur les réseaux sociaux quand tu postes un messages, tes followers reçoivent une notification.

L’équivalent pour le blog, c’est la « mailing list » (liste d’emails, en français).

 

Des services comme Aweber ou Mailchimp permettent de créer une mailing list et d’insérer un formulaire de capture d’email sur ton blog.

L’intérêt de la mailing list, c’est d’informer ton lecteurs quand tu sors un nouvel article par exemple. C’est un lien direct entre ton lecteur et toi.

 

Comme ça, à chaque nouvel article, t’as déjà des lecteurs.

 

Vendre ses produits

 

T’as écrit des articles géniaux. Tu t’es fait connaître et aimer des autres blogueurs de ta thématique. Google t’a à la bonne.

Très bien, maintenant il faut convertir ce flux massif de lecteurs aimants, en clients.

 

Technique pétrodollars $1 : coacher ses lecteurs

Les articles c’est bien. Mais le coaching, c’est mieux.

Rien de mieux pour aider un lecteur à passer à l’action et atteindre ses objectifs.

 

Tu peux commencer avec des séances à 50€/heure par exemple.

Le coaching c’est l’occasion d’étudier précisément le cas de ton lecteur.
De lui donner des conseils personnalisés.

 

Ouf, t’as une mailing list.

Tu vas pouvoir proposer quelques heures de coaching à tes lecteurs les plus fidèles en échange de quelques deniers.

 

Plus t’auras de lecteurs, plus tu pourras augmenter le prix des coaching.

La loi de l’offre et de la demande.

 

Technique pétrodollars $2 : créer des formations

Grâce au coaching, tu sais EXACTEMENT comment aider ton lecteur.

Car maintenant tu connais mieux que personne ses objectifs et les problèmes qu’il rencontre.

 

Super. Tu vas pouvoir créer une formation avec un concentré pur jus de tes meilleurs conseils et méthodes.

Pour aider ton lecteur à passer à l’action et atteindre ses objectifs.

 

Par où commencer.

Il suffit de créer une ressource (fichier pdf, vidéo…) avec des informations ciblées sur les problèmes les plus importants de tes lecteurs.

Des guides complets pour appliquer tes méthodes, des astuces.

 

Tu peux vendre ces formations directement sur ton blog.

Avec des outils comme “Stripe” pour recevoir des paiements en ligne.

Et “Kooneo” pour envoyer automatiquement le lien de la formation à tes lecteurs après le paiement.

 

Technique pétrodollars $3: écrire un eBook

Le format eBook est très pratique. Il peut être lu partout, sans accès à internet.

Tu peux par exemple réunir une dizaine d’articles, et en faire un eBook.

Frédéric du blog ConseilsMarketing.fr explique comment créer et vendre un eBook.

 

Avec un prix faible (faut pas déconner, t’as juste copié collé tes articles) y’a moyen de vendre quelques exemplaires.

Directement sur ton blog, comme pour les formations. Ou même sur Amazon.

(mais te la pète pas trop, c’est pas parce que tu publies sur Amazon que t’es un grand auteur hein :P)

 

Il existe pleins de techniques pour monétiser son blog. Comme l’affiliation Amazon par exemple (blogbooster.fr/amazon-partenaire)

Le blog Socialmediapro a listé 39 moyens de gagner de l’argent avec son blog.

 

L’important c’est d’avoir des lecteurs qui t’aiment et te font confiance.

Sinon ils te liront pas et t’achèteront jamais rien.

 

A retenir

 

Vivre de son blog demande de :

  • Choisir la bonne thématique dès le départ.

Une thématique qui intéresse des gens, dans laquelle on peut vendre quelque chose.

 

  • Générer du trafic vers son blog.

En écrivant des articles de grande qualité, avec son propre style.

Et en devenant pote avec les autres blogueurs de sa thématique.

 

  • Vendre des produits et services toujours plus utiles à ses lecteurs

 

Ça demande du temps et du travail, mais ça vaut le coup pour vivre la vie qu’on veut. Non ?

 

 

Ecrit avec 💙.

PS: Si t’as des amis qui se demandent encore comment vivre de son blog. Partage leur cet article sur Facebook avec le bouton juste en dessous.

 

Click Here to Leave a Comment Below 6 comments
6 Partages
Partagez5
Tweetez1